La Ferrari Portofino 2018 remplace la California T

{"slide_to_show":"1","slide_to_scroll":"1","autoplay":"true","autoplay_speed":"3000","speed":"300","arrows":"true","dots":"true"}

A l’occasion de ses 70 ans en 2017, Ferrari dévoile sa Portofino : nouvelle entrée de gamme qui remplace la California T. La nouvelle création du constructeur au cheval cabré rend hommage à une station balnéaire italienne très prisée, un nom logique pour son coupé-cabriolet…

Ferrari Portofino: un nouveau style

Avec un châssis nouveau, combinaison de matériaux plus légers, la Ferrari Portofino renouvelle aussi son style avec des phares horizontaux, un nouveau dessin du capot avant (bouclier très ajouré, ajout de prises d’air) et une simplification des feux ainsi que du bouclier à l’arrière. Ce nouveau look agressif s’inspire sans nul doute de la Ferrari 812 Superfast pour moderniser la voiture.

Dans l’habitacle, les changements aussi sont nombreux : un nouveau volant avec des sièges baquets raffinés (pourvus de 18 réglages), les contreforts de portes redessinés, et un système d’info-divertissement avec un écran tactile de 10,2 pouces. Mais encore, de nouveaux aérateurs ont été installés pour permettre une climatisation plus performante, et un petit écran passager a été ajouté au-dessus de la boîte à gants. Là encore, c’est une inspiration de la Ferrari 812 Superfast.

De meilleures performances

La Ferrari Portofino reste fidèle au moteur V8 biturbo F154 de sa compagne la California T, mais celui-ci a été revu en détails. Il dispose désormais de pistons et bielles différents, et la nouvelle géométrie du collecteur d’échappement améliore grandement l’évacuation des gaz (ce qui diminue le temps de réponse du turbo). La sonorité de l’échappement a également été améliorée.

De plus, la gestion électronique a aussi été modifiée pour affiner la valeur du couple en fonction du rapport de boîte engagé (maximum 760 Nm) et la puissance monte à 600 ch. La Ferrari Portofino, avec ses 40 ch supplémentaires par rapport à la California T, passe ainsi de 0 à 100 km/h en 3,5 secondes et sa vitesse de pointe est supérieure à 320 km/h.

Par ailleurs, parmi les nouveautés technologiques, il faut noter également que le constructeur a considérablement allégé le toit en dur escamotable, ce qui permet de l’actionner en roulant à basse allure. Et lorsque celui-ci est ouvert, un déflecteur a pour mission de réduire de 30 % le flux d’air à l’intérieur de l’habitable.
Il faut savoir également que la Ferrari Portofino, plus longue de 2 cm que la California T (mesurant ainsi 4,59 m de long, 1,94 m de large et 1,32 m de haut), a repris la direction électronique de la Ferrari 812 Superfast et que son essieu arrière reçoit le différentiel E-Diff3 piloté électroniquement.

Si vous comptez acheter la Ferrari Portofino, sachez que vous devrez débourser certainement près de 200.000 euros car la California T coûte déjà 188.353 euros (prix du catalogue français). Mais si vous préférez louer une Ferrari, alors rendez-vous vite sur notre page Luxury-Cub.fr avec des prix bien plus abordables.