Volante Vision Concept d’Aston Martin : une conduite de luxe dans les airs

{"slide_to_show":"1","slide_to_scroll":"1","autoplay":"true","autoplay_speed":"3000","speed":"300","arrows":"true","dots":"true"}

Aston Martin est un constructeur automobile anglais spécialisé dans les voitures de luxe et les voitures de course. Créée en 1913, la marque est aujourd’hui très connue dans le monde entier et réputée pour ses nombreux modèles de véhicules puissants, performants, solides, design et avec des finitions parfaites.

La marque anglaise a conçu un nouveau concept inédit et futuriste : Volante Vision Concept. En effet, il s’agit d’un véhicule volant hybride et autonome capable de décoller et d’atterrir verticalement. Digne d’un film de science fiction, il pourrait donc nous amener à destination par les airs. Avec cet engin aux lignes épurées et au design futuriste, Aston Martin a frappé fort !

Une voiture volante pour améliorer la mobilité

Cette nouvelle voiture volante nous permettrait notamment d’éviter les embouteillages à terre et de les survoler ainsi dans les airs en toute sérénité et en profitant d’une sensation nouvelle et unique. Il s’agit donc d’une solution alternative aux véhicules classiques pour une meilleure mobilité et une réduction de la pollution.

Cet engin volant a été imaginé et fabriqué par Aston Martin mais en collaboration et en partenariat avec Cranfield Aerospace Solutions, l’Université de Cranfield et Rolls-Royce.

Après le métro sous terre, voici désormais la solution de voler dans les airs ! Ce serait l’occasion pour les plus fortunés de profiter d’une nouvelle expérience originale. À ce stade, il s’agit d’une voiture de luxe qui coûterait certainement très cher s’il venait à être commercialisé sur le marché.

Les caractéristiques de ce nouveau concept volant d’Aston Martin

La voiture volante se présente avec deux paires d’hélices montées sur un axe pivotant, qui peuvent être horizontales ou verticales. Les hélices sont portées par une aile en Y.

L’engin est propulsé grâce à trois rotors, un à l’arrière et deux à l’avant, avec une propulsion hybride-électrique. Ainsi, grâce au turbopropulseur à l’arrière et monté à l’horizontale, il est possible de faire décoller l’engin verticalement.

Il faut savoir qu’au maximum trois personnes peuvent monter à bord du véhicule. Ce dernier possède un large pare-brise incurvé permettant ainsi d’afficher des informations et des renseignements, tel un système tête haute ou autre.

Il faut savoir qu’aujourd’hui, ce nouvel engin hybride volant autonome par Aston Marin ne vole pas encore et n’a pas encore de nom. Il s’agit d’un concept non commercialisé. Avec les nombreux partenariats conclus par le constructeur, cela ne saurait tarder !