Tesla : l’intérêt de la caméra intérieure

{"slide_to_show":"1","slide_to_scroll":"1","autoplay":"true","autoplay_speed":"3000","speed":"300","arrows":"true","dots":"true"}

La Tesla model S et la Tesla model X sont toutes les deux équipées de nombreuses caméras dont une intérieure dont l’intérêt et l’utilité restaient jusqu’à présent un mystère sur lequel les passionnés ne manquaient pas de s’interroger. Celui-ci est dorénavant levé grâce à une intervention du PDG de la marque Elon Musk sur Twitter qui éclaire enfin la lanterne des curieux vis-à-vis de cette fameuse caméra installée au niveau du rétroviseur. Une petite révolution est en vue avec cet équipement dont voici quelques détails.

Le développement de l’auto-partage selon Tesla

Le constructeur a expliqué l’intérêt de l’installation de cette caméra intérieure par la prochaine évolution en attente : l’auto-partage. Il s’inscrit directement dans une nouvelle vision stratégique en offrant au conducteur la possibilité de gagner de l’argent grâce à son véhicule avec l’auto-partage. Cette nouvelle pratique pourra venir se mettre directement en concurrence avec les différentes compagnies de VTC et les véhicules tesla n’auront guère besoin que d’une mise à jour logiciel pour pouvoir être utilisée de cette façon et intégrer par exemple des parcs d’entreprises.

Le développement de la technologie

Si les 8 autres caméras dont sont équipées les Tesla sont d’ores et déjà utilisables pour mieux contrôler l’environnement, la caméra intérieure quant à elle n’est pas encore en fonction. En effet, la technologie pour cela est à priori toujours en cours de développement, mais à un stade suffisamment avancé pour que le constructeur ait pris l’initiative d’en équiper ses véhicules. Néanmoins, il faudra encore attendre les autorisations des autorités avant d’envisager sa mise en fonction. L’idée dominante pour cette caméra intérieure est de pouvoir accéder aux images dans l’habitacle du véhicule lorsque celui-ci sera utilisé par d’autres personnes que les propriétaires, un paramètre étant prévu après leur activation pour permettre de les éteindre lors de l’utilisation du véhicule par le propriétaire. L’intérêt est alors d’autant plus important en cas d’incident puisque les images permettront d’établir ce qui s’est produit de façon à bien préciser les responsabilités. L’une des questions qui restent néanmoins en suspens est la future implication de Tesla sur ce nouveau marché d’auto-partage. En effet, en développant pareille technologie, le constructeur prévoit-il de créer sa propre plateforme pour avoir la main-mise sur un segment de ce futur marché ? L’interrogation reste entière pour le moment, bien que le constructeur en ait sans aucun doute les moyens techniques, est-ce que cela pourrait faire partie de ses futurs axes de développement ? Tesla n’en serait pas à sa première innovation et pourrait ainsi surprendre les autres acteurs du monde automobile en s’insérant sur un tout nouveau créneau après s’être déjà taillé une place de choix sur celui du véhicule électrique. En attendant cela, il est possible de louer un véhicule de luxe comme la Tesla  model S chez Luxury Club.